Guide en ligne pour choisir son modèle d’éolienne

Plus de 4,5 % des consommations d’électricité en France seraient issus de l’utilisation de l’éolienne. Grâce à cette énergie renouvelable, les foyers peuvent réaliser des économies d’énergie tout en participant à la protection de l’environnement. Pour certains, l’énergie éolienne est utilisée comme énergie d’appoint et les PME considèrent qu’elles constituent un moyen efficace de réduire les frais. Comment choisir votre éolienne ? Faut-il une éolienne a axe verticale ou à axe horizontal ?

 

Comment choisir une éolienne ?

La période de faisabilité constitue l’une des principales étapes de l’installation d’une éolienne domestique. Cette période comprend entre autres le choix du modèle d’éolienne adapté au terrain et à vos besoins. Pour trouver le bon modèle, il vous est primordial de vous poser les bonnes questions. Entre autres, vous devez vérifier le potentiel éolien puisque il régit la vitesse du vent sur la zone d’implantation de l’éolienne. La vitesse du vent est un élément variable qui peut fausser les performances de l’éolienne. L’équipement doit être placé sur un terrain ayant un vent moyen régulier pour un meilleur rendement que sur une zone avec des vents forts, mais irréguliers. Cela permettra à l’éolienne d’avoir un meilleur rendement, sachant que cela peut également la rendre moins efficace. Vous devez également définir les besoins électriques du foyer. Cela permettra de savoir si la zone est propice à la revente d’électricité ou juste subvenir aux besoins quotidiens du ménage. L’équipement à installer est en effet différent dans ces deux cas. Il est préférable de se faire accompagner par un professionnel pour déterminer la rentabilité de l’installation. N’hésitez pas à visiter le site www.espaceetenergie.fr pour avoir plus d’informations.

Quels sont les autres critères de choix d’une éolienne domestique ?

Il y a d’autres critères à prendre en compte avant d’installer une éolienne chez vous. Entre autres vous devez opter pour un modèle ne délivrant qu’un niveau sonore en dessous de 50db. C’est l’équivalent du bruit émis par un lave-vaisselle. Vous devez également vérifier la taille de l’éolienne. Cela dépend également des caractéristiques et des conditions du terrain. Pour une utilisation domestique, l’éolienne ne doit pas dépasser plus d’une dizaine de mètres de haut. Les modèles dotés de pales en bois sont plus adaptés à l’usage domestique que ceux avec les pales métalliques. Ceux-ci peuvent créer des interférences avec les ondes des radios et des télévisions.

L’analyse du lieu d’habitation : une étape indispensable pour choisir l’éolienne adaptée. Le besoin d’installer une éolienne résulte de plusieurs raisons. Si vous devez installer une éolienne pour des fins commerciales, vous aurez besoin d’une autorisation pour revendre le surplus d’énergie. Par contre, si l’utilisation d’une éolienne résulte d’un besoin d’autonomie en matière d’énergie, le lieu d’habitation aura un impact sur le choix de l’équipement. Pour les logements n’ayant pas d’important espace extérieur, il est préférable d’opter pour une éolienne a axe vertical. Ce type d’éolienne peut être installé dans le garage, sur le toit ou sur la terrasse.   Certains modèles promettent un rendement satisfaisant même avec des vents faibles. Les nouveaux modèles d’éolienne domestique sont très silencieux. Cela vous permet de profiter de l’énergie renouvelable même si vous vivez en milieu urbain. Si vous disposez d’une zone extérieure plus importante, l’éolienne à axe horizontal est plus appropriée. Ce type d’éolienne peut atteindre 12 mètres de haut.

Pourquoi opter pour l’énergie éolienne ?

Les intérêts d’installer des éoliennes verticales à la maison sont nombreux. La protection de l’environnement fait partie des principales raisons. La planète se meurt à cause de l’exploitation de l’homme. Les énergies fossiles et l’environnement sont des sujets de débats incessants. Les réserves des énergies fossiles commencent à se tarir et leur production est très néfaste pour l’environnement. Les processus favorisent l’émission de gaz à effet de serre.

L’utilisation de l’énergie éolienne a également un impact sur vos dépenses énergétiques. Vous avez besoin d’électricité pour le chauffage, l’éclairage et les matériels électriques électroménagers. En d’autres termes, l’énergie éolienne permet de réduire la facture d’électricité. Elle assure également une grande autonomie en matière d’énergie. Vous pouvez même revendre le surplus. Vous participerez également au plan de développement durable, car en plus de produire de l’électricité pour soi, il permet de faire des économies d’énergie. Il s’agit donc d’un acte citoyen et un investissement à long terme pour minimiser vos dépenses financières.

Énergie éolienne : quelle réglementation ?

 

Avec la RT2012, les nouvelles constructions doivent appliquer une économie d’énergie en utilisant de l’énergie renouvelable. L’éolienne peut répondre aux exigences. En ce qui concerne les logements existants, la mise en place d’une énergie éolienne est aussi très bénéfique. Cependant, avant de l’installer, vous devez vous renseigner sur les législations en vigueur concernant un tel projet. Informez-vous auprès des organismes publics pour connaître les obligations que vous devez respecter envers les fournisseurs d’électricité et le voisinage. Cela vous permettra également de connaître les différentes aides auxquelles vous pouvez prétendre. Avant de lancer le projet, il est primordial que vous préveniez la mairie de votre intention.

Précarité énergétique : de quoi parle-t-on ?
Qu’est-ce que l’autoconsommation solaire ?