Comment consommer moins de bouteilles plastiques au quotidien ?

Dans la vie quotidienne, la bouteille en plastique est très présente car elle est pratique. Cependant, leur recyclage n’est ni facile, ni systématique. Il faut des siècles pour qu’elles se décomposent dans la nature. Et elles contiennent des éléments chimiques nocifs. Comment peut-on les remplacer ?

La carafe et la bouteille en verre

Que ce soit pour l’eau minérale ou pour les divers sodas et jus de fruits, l’utilisation de la bouteille en plastique doit être proscrite auprès même des producteurs pour ne pas tenter les ménages. Une campagne de sensibilisation doit être menée de front pour lutter contre la pollution des bouteilles plastiques en faveur des bouteilles en verre. Elles sont idéales pour les repas en famille, que ce soit à la maison ou lors des sorties. Elles peuvent également être utilisée au bureau, car elles renvoient une image plus soignée et conviviale. Le verre est meilleure en biberon pour les bébés car il ne contient pas de bisphénol A. Elles sont plus économiques, et disponibles partout.

La gourde en inox

Elle est fabriquée en alliage ultra-hygiénique d’éléments naturels : le nickel, le chrome et le fer, pour contrer la pollution des bouteilles plastiques. Elle ne modifie ni l’odeur ni le gout de l’eau qu’elle contient, et peut la conserver plus longtemps. Mais comme tout, il faut la laver régulièrement pour éviter les bactéries. Elle est légère et pratique pour accompagner tous les déplacements. Elle est d’ailleurs très prisée par les sportifs et les randonneurs. Elle existe en version isotherme pour contenir des boissons chaudes ou glacées. Ou encore, avec ou sans infuseur, pour transporter plus de variétés de boissons. Il en existe des formes différentes, tout comme il est possible de les customiser.

Les innovations technologiques

À commencer par l’invention de la bouteille biodégradable ou de la capsule comestible qui sont fabriquées à base d’algues et/ou de gélatine. Elles sont donc fabriquées à partir de produits naturels qui annihilent la pollution des bouteilles plastiques. Elles permettent de transporter et conserver l’eau assez longtemps, que ce soit pour la consommation quotidienne, ou pour de longs déplacements. En outre, plusieurs options existent pour traiter l’eau du robinet jugée trop chlorée, en utilisant soit du charbon actif végétal, soit des UVA. Ces traitements permettent aussi de limiter la saveur désagréable qu’on lui connait. L’eau peut être filtrée que ce soit à la maison, ou dans les lieux publics. Pour ces derniers, il suffirait d’installer des points d’eau à des lieux stratégiques.

Gaspillage alimentaire : consommer moins mais consommer mieux !
Dépôts sauvages : que dit la loi et que risquez-vous ?