Éco-pratiques : la fontaine à eau gazeuse

Introduction

Les fontaines à eau gazeuse ont pour objet la fabrication autonome d’eau gazeuse à partir d’eau du robinet, le tout de manière écologique

Les chiffres

Les Français sont les plus gros buveurs d’eau minérale de la planète, avec une consommation moyenne de 110 litres par habitant et par an. Pourtant, l’eau minérale est environ quatre cents fois plus chère que l’eau du robinet.

Quelle eau pour alimenter les Français ?

La plupart de ces eaux minérales naturelles, souvent excessivement minéralisées, ne sont pas la panacée annoncée pour la santé, loin s’en faut… Ce n’est pas pour rien, qu’il est recommandé de changer de marque, donc de source, régulièrement.

En 2013, 30 % de l’eau vendue en bouteilles en France était gazéifiée. Cette tendance s’accentue graduellement. Il peut donc exister une demande pour la création d’eaux gazeuses écologiques.

Faire soi-même son eau gazeuse

Ne nous y trompons pas : pour produire de l’eau gazeuse, la plupart des grandes marques d’eau injectent du gaz carbonique (CO2) en usine. Pourquoi, alors ne pas procéder soi-même avec une fontaine à eau gazeuse ?

Les avantages

  • Vingt secondes suffisent pour préparer une eau gazeuse avec ce type d’appareil.
  • Celui-ci fonctionne sans électricité, ni piles.
  • Il permet un gain de place : plus besoin de stocker des bouteilles. Les déchets diminuent d’autant, diminuant l’encombrement dans les centres d’enfouissement et les gaz à effets de serre issus des incinérateurs.
  • L’autonomie d’un cylindre de gaz carbonique est importante, de l’ordre de 60 litres d’eau gazeuse.
  • Ce type d’appareil est très économique : environ 0,15 euro le litre produit (contre 0,70 euro le litre en moyenne pour de l’eau minérale gazeuse). Il participe de plus à l’économie des énergies fossiles utilisées pour le transport de l’eau depuis son lieu d’embouteillage jusqu’à son lieu de vente, puis de consommation.
  • La fontaine est amortie en trois mois environ pour une famille buvant deux à trois litres d’eau pétillante ou de sodas par jour.
  • La gazéification enlève le goût du chlore dans l’eau du robinet, et aide à la bonne digestion, par transformation en bicarbonates. L’eau consommée reste de plus à l’abri des habituels conservateurs et composés type aspartame trop souvent présents dans les produits de l’agro-industrie.
Shampoing solide : méthode d’utilisation
Le Front national lance l’antenne samarienne de son Collectif Nouvelle Écologie à Péronne