Certification ISO 14001 : se faire accompagner par des spécialistes

ISO 14001
Les défis écologiques auxquels l’humanité doit faire face ne peuvent laisser personne indifférent. Plus que quiconque, les entreprises sont tenues de réduire leurs émissions polluantes et d’adopter une politique éco-responsable. Dans cette optique, mettre en place un management environnemental apparaît comme une solution prisée par de plus en plus de professionnels. L’obtention de la norme ISO 14001 atteste des efforts fournis par une organisation en faveur de l’environnement.

Norme ISO 14001 : de quoi s’agit-il ?

La certification ISO 14001 entre dans la catégorie des différentes normes ISO établies depuis 1996. Elle compte parmi les plus fréquemment utilisées. À ce jour, près de 360 000 certificats ont été délivrés à l’échelle mondiale. Il s’agit d’une norme qui relève de l’éco-management. Son but est de viser à l’amélioration continue des performances environnementales globales d’une organisation. Cela passe notamment par une maîtrise optimale des impacts générés par l’activité de l’entreprise sur l’environnement. Les quatre étapes qui composent la roue de Deming (planifier, dérouler, contrôler et améliorer) sont souvent invoquées pour illustrer la démarche. Un certificat ISO se veut un outil de référence dans la prise en compte des enjeux environnementaux d’une société. Il s’inscrit de plain-pied dans les Objectifs de Développement Durable, ou ODD, définis par l’ONU.

Pourquoi l’obtention d’une certification ISO est-elle primordiale pour une organisation ?

Pour une entreprise, se voir décerner la norme ISO est gage de plusieurs avantages, dont :

  • Faire des économies : pour un établissement, bonifier ses pratiques environnementales permet de limiter considérablement ses coûts. On estime, par exemple, que la consommation en eau et en énergie peut être réduite d’environ 30 %.
  • Améliorer son image et gagner des parts de marché : l’atout premier d’un certificat ISO est de rassurer ses partenaires commerciaux. Il s’agit d’un label international indispensable pour développer un partenariat de confiance avec des assureurs, banquiers, investisseurs, etc. L’obtention d’une certification ISO envoie un signal puissant et positif. Le chiffre d’affaires des entreprises certifiées est, selon une étude de Chaire Paris Dauphine, supérieur d’approximativement 16 % à celui d’un organisme non certifié.
  • Une motivation au travail renforcée : l’ensemble du personnel et de la direction est impliqué autour d’un projet fédérateur.
  • Être en conformité avec la législation environnementale actuelle et à venir : responsabilité civile, responsabilité pénale du dirigeant, etc.
  • Améliorer la sécurité de l’environnement de travail et combattre la pollution : les répercussions d’une activité industrielle sur l’environnement et la santé des salariés sont considérablement réduites.

L’importance d’un accompagnement de qualité pour obtenir la norme ISO

Les démarches qui président à l’obtention d’un certificat ISO ne doivent pas être envisagées avec dilettantisme. Pour mettre toutes les chances de son côté, il est préférable de s’adjoindre les services d’un expert dans le secteur QSE (Qualité, Sécurité, Environnement). Les cabinets de conseil en certification disposent d’une expertise reconnue. Ils ont pour mission d’accompagner leurs clients pour tout ce qui concerne l’élaboration ainsi que le suivi d’un système de management environnemental. Fort d’une longue expérience en ce qui concerne la conduite de projets environnementaux, un consultant QSE est formé pour réaliser des prestations diverses, telles que :

  • les diagnostics environnementaux ;
  • les audits internes ;
  • les solutions aux non-conformités ;
  • les audits à blanc ;
  • la formation des acteurs internes à l’entreprise ;
  • l’amélioration des performances environnementales ;
  • la mise à disposition des différentes ressources.

Présent tout au long des étapes du projet, le consultant QSE permet de bénéficier de précieux conseils concernant la mise en œuvre de la certification ISO 14001, l’évolution des comportements et des méthodes de travail au sein d’une organisation, etc.

Les étapes à suivre pour recevoir la norme ISO

Solliciter un certificat ISO pour sa société implique de se faire accompagner par des spécialistes. Ces derniers sauront indiquer la meilleure façon de procéder. L’obtention du précieux sésame passe notamment par le respect des étapes que sont :

  • la désignation d’un référent chargé de piloter le projet ;
  • l’explication donnée à l’ensemble des collaborateurs sur l’importance d’être certifié ;
  • le recensement ainsi que l’identification des bons usages et pratiques au sein de l’établissement ;
  • la définition précise des objectifs ainsi que des orientations choisies ;
  • l’ajustement du fonctionnement de son entreprise, tant au niveau des responsabilités que des processus ;
  • les vérifications sur l’efficacité des différentes actions menées en réalisant, par exemple, des audits réguliers ;

Une fois cela fait, l’organisation a toutes les cartes en main pour atteindre son objectif.


Conseils pour choisir son purificateur d’eau de robinet
Quelles sont les manières d’améliorer le recyclage dans les écoles ?