Le rôle de l’écologie dans la protection de l’environnement

L’Homme vit aux dépens de l’environnement. Entre autres, les êtres vivants ne peuvent pas survivre sans ce dernier. Pourtant, celui-ci connait une certaine dégradation importante au fur et à mesure que le temps passe. C’est pour cette raison que le terme « écologie » mérite d’être connu de tous en raison du fait qu’elle fait partie des éléments nécessaires dans la préservation de l’environnement.

Que signifie réellement le mot écologie?

Le terme « écologie » vient de la combinaison de deux mots grecs : oikos signifiant maison et logos ou étude. Il s’agit, d’un point de vue littéral, de l’étude consacrée sur l’habitat. L’écologie étant une science basée sur l’interdépendance entre les êtres vivants et l’environnement. Elle fait donc partie de la biologie. L’étude écologique concerne également les interactions entre les vivants eux-mêmes. Entre autres, elle prend en charge tous les éléments de l’écosystème. D’un autre côté, ce terme désigne également l’ensemble des pensées relatives à l’intégration des enjeux de l’environnement dans la société, la politique ainsi que l’économie. Elle a donc comme but de mettre en place des stratégies consistant à améliorer le rapport entre l’Homme et l’environnement. Des sites comme planete-ecologie.com en parlent justement.

Histoire de cette fameuse écologie

Le terme « écologie » a été découvert par Ernst Haeckel en 1866. Etant un biologiste d’origine Allemande, il associait le terme « écologie » à la science des liens entre l’organisme et le monde qui l’entoure. Ce terme a été créé sur la base d’une pensée Darwinienne. Néanmoins, il est à savoir que la préoccupation relative à la préservation de la nature date d’il y a plusieurs années avant l’apparition des études écologiques. La signification du mot évolue au fil du temps. Vers la fin du 19ème siècle, il est devenu une science généralisée. Il est ensuite lié à des pensées de types économiques et relatives aux activités de l’être humain. Vers le XXème siècle, la préoccupation de l’Homme pour l’environnement s’est fortement manifestée du fait que sa destruction commençait à cette époque à avoir une importante ampleur. Des manifestations d’écologie politique voient le jour en 1960. 20 ans après cela est apparu le terme « écologiste ». Il désigne l’individu s’intéressant à la science écologique.

L’écologie pour mieux préserver l’environnement

L’écologie a plusieurs fonctions spécifiques. Tout d’abord, elle permet de mieux comprendre le fonctionnement de l’être humain et ses interactions avec son entourage. En d’autre termes, il s’agit d’un moyen de connaître davantage l’écosystème. Il y a par exemple le cas des études écologiques qui ont montré qu’en 2017, l’Homme a consommé l’ensemble des ressources que la planète pourrait produire en une année. Ainsi, cette science est une façon de conscientiser les êtres humains par rapport aux actions qu’ils mènent et leurs effets négatifs sur l’environnement. L’écologie vise ainsi à protéger l’environnement. En effet, depuis quelques années, elle est devenue très importante dans le monde en raison de la dégradation massive de ce dernier. Le réchauffement climatique devient un phénomène alertant toute la population mondiale, de nombreuses espèces disparaissent. Ce ne sont que quelques conséquences de la crise écologique qui est survenue depuis quelque temps. Ainsi, l’écologie tend à réduire les activités de l’Homme menaçant l’environnement. Elle touche actuellement de nombreux domaines spécifiques de la vie de l’Homme au quotidien. Elle est présente dans le monde professionnel, en matière juridique,… De nos jours, la plupart des actions de l’Homme sont menées dans un axe écologique. Une planète écologique est surtout importante pour la société. Effectivement, l’Homme, pour survivre, dépend de son environnement. Si ce dernier est détruit, les humains ne pourront plus satisfaire leurs besoins spécifiques. Ainsi, en protégeant la nature par les mouvements écologistes, l’Homme se protège lui-même.

Les branches et les principes de l’écologie

Il est à savoir que l’écologie est principalement subdivisée en six grandes branches. Il y a tout d’abord l’autoécologie, qui consiste à l’étude des liens entre les êtres vivants et son entourage tout en se focalisant sur les facteurs écologiques ainsi que les aspects des espèces concernées. La synécologie, quant à elle désigne l’étude des manières dont sont formés, fonctionnent et évoluent les écosystèmes. La démoécologie se concentre plutôt sur l’Homme et ses relations avec l’environnement. Il y a aussi l’écophysiologie qui est relative à la relation entre un processus de type physiologique avec les facteurs dits environnementaux. Enfin, il est à citer l’écologie globale et celle économique concernant les ressources naturelles ainsi que l’optimisation de leur consommation par les vivants.  Concernant ses principes, l’écologie est une science dont l’attention est portée sur l’étude de la diversité des espèces outre le fait d’étudier les interactions entre les divers éléments de la nature. Aussi, l’étude écologique se préoccupe des évolutions des éléments de l’écosystème, dans le temps.

Ceci étant, l’écologie joue un rôle important dans la préservation de l’environnement. Chaque individu doit être conscient d’agir dans un axe écologique afin d’être sûr que notre très chère planète puisse toujours être vivable par les futures générations. 

Quelle formation pour travailler dans le domaine de l’environnement ?
Transition écologique : guide pratique